Communiqué des Jeunes Progressistes RCD

Le Bureau national des Jeunes Progressistes du RCD s’est réuni le vendredi 28 septembre 2018 à Alger. Il a mis à son ordre du jour la situation générale de la jeunesse au lendemain de la rentrée sociale, scolaire et universitaire et les préparatifs du campus des jeunes du RCD pour l’année 2018.

Le bureau national constate que depuis sa création, notre structure enregistre une sympathie grandissante des jeunes, notamment des étudiants, dont l’intérêt au militantisme et, particulièrement, au combat du RCD se manifeste à travers l’engouement pour nos activités.  Notre premier congrès qui s’est tenu le 5 mai dernier à Alger, en présence de 1000 jeunes militants délégués, est l’aboutissement de ce travail sensibilisation et  de mobilisation  mené depuis la tenue des premières assises de l’organisation, en 2015.

Pour le campus des jeunes 2018, cet avènement annuel se tiendra les 25, 26 et 27 octobre au niveau du centre touristique Anissa Tours, à Souk El Tenine dans la wilaya de Bejaia. Plus de 500 jeunes militants de quatre régions du pays seront présents pour prendre part aux travaux. Les inscriptions continuent au niveau des conseils communaux, des conseils universitaires et des structures régionales des JP-RCD. Le bureau national travaille sur le programme de ses journées. Il rendra public, incessamment, l’ensemble du déroulement des travaux.

Analysant la rentrée universitaire, le bureau national constate que les étudiants sont confrontés à la même gestion anarchique et aux habituelles conditions difficiles malgré les promesses des officiels.  Les étudiants sont toujours livrés à eux-mêmes ; les cités universitaires sont dans un état de dégradation avancées ou mal entretenues et le niveau des places pédagogiques demeure insuffisant.  Le bureau national estime que seul la mobilisation et l’adhésion aux luttes syndicales autonomes peuvent venir à bout de la dégradation continue des conditions d’études ; c’est le sens de l’intervention de nos étudiants dans ces luttes universitaires. Il appelle l’ensemble des étudiants à se mobiliser pour exiger l’amélioration de ses conditions et la prise en charge de ses doléances.

Au plan social et économique, la persistance d’un choix d’une économie de rente, la dévalorisation des métiers de l’agriculture, la désindustrialisation, la domination des activités informelles dans les circuits du commerce et des services génèrent un chômage endémique et entretiennent des salaires de misères. Cette situation frappe de plein fouet la jeunesse Algérienne dans les familles et dans la quête légitime d’une autonomie. La violence dans les rapports sociaux, le terrain grandissant de l’usage de la drogue et la recherche de quitter le pays à tous les prix sont la résultante de cette misère.  C’est le prix de l’absence de visions et de stratégies de développement au détriment de la gestion de l’urgence.

Au lieu de mobiliser les ressources pour amorcer le changement salutaire vers une économie productive, le gouvernement préfère faire face au court terme. C’est le cas en finançant des projets d’emplois de jeunes qui ne répondent à aucune logique économique, où ces jeunes se retrouvent endettés et en faillite au moment où il peuvent apporter le plus au pays. Le résultat est sans appel, faute d’offrir des débouchés à la jeunesse le pouvoir, qui ne peut reconnaître ses torts et assumer ses responsabilités s’engage sur le chemin de la répression pour faire taire toutes les voix discordantes et museler les opposants à sa politique.

A ce sujet des libertés publiques, en plus de la répression et des atteintes récurrentes aux droits de l’homme, le pouvoir s’attaque au droit à l’information. La JP-RCD, fidèle aux principes de la démocratie dont la liberté d’expression exige la libération du jeune blogueur Marzoug Touati et réaffirme son soutien à ce jeune journaliste condamné injustement à une lourde peine pour avoir exercé son droit à la liberté d’expression, pourtant garantie par la Constitution.

Alger, le 29/09/2018

Le bureau national JP-RCD

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*