Election Tunisienne : consolidation et réaffirmation de l’alternance démocratique au pouvoir

 

L’élection de Kaïs Saïed à la tête de la république tunisienne conforte l’expérience des tunisiens dans le processus de démocratisation du pays.

En effet, le nouveau président de la république est sorti des urnes en dehors des groupements traditionnels qui ont dominé la vie politique tunisienne depuis l’indépendance du pays.

Cette expérience tunisienne prouve que l’alternance démocratique au pouvoir n’est pas une utopie dans notre région, longtemps soumise aux intérêts des puissances étrangères.

Cette leçon est aux antipodes des pratiques dans notre pays Où le mouvement populaire sans précèdent depuis le 22 février se heurte à un commandement militaire qui a décidé de faire barrage à l’expression de la souveraineté du peuple.

Le RCD qui est partie prenante de ce mouvement salue les acquis du peuple tunisien. Il estime que les entraves à l’émancipation du peuple algérien ne peuvent venir à bout de sa détermination à exercer sa souveraineté pour reprendre son destin en main et s’inscrire dans un avenir nord-africain que l’histoire, la culture et la géographie nous dictent.

 

Alger, le 17 octobre 2019

Secrétaire nationale du RCD chargée des relations avec les pays nord-africains

Nora Ouali

more recommended stories