Décès de Fekhar: communiqué du RCD

Kamel Eddine Fekhar est décédé pendant sa énième détention malgré les appels au secours sur la dégradation de son état de santé. Ni les supplications de sa famille et de ses enfants ni les alertes lancées par son avocat et de nombreux militants et organisations n’ont eu d’effet sur un appareil judicaire plus occupé à décoder les désidératas de ses nouveaux maitres.

Le RCD présente ses condoléances attristées à sa famille et ses proches.

Aujourd’hui, l’opinion publique sait que ce qui est désigné par “les événements de Ghardaïa ” est l’œuvre des manipulations de la police politique de Bouteflika dans la promotion de la division et de la création d’abcès de fixation pour cultiver les peurs et les fitna.

L’interpellation arbitraire de Kamel Eddine Fekhar après le 22 février 2019 indiquait déjà que l’administration et l’appareil judicaire sont mus par les mêmes motivations qu’avant. Sa mort à l’hôpital de Blida après une grève de la faim pour protester contre l’injustice qu’il a subit démontre que rien n’a fondamentalement changé dans la conduite des affaires du pays

Le RCD dont de nombreux militants du Mzab ont été victimes de l’arbitraire du système politique dénonce et condamne ce crime dont la responsabilité est l’œuvre des autorités publiques. Ils appellent les citoyennes et les citoyens à maintenir la mobilisation pour le départ du sytème politique et de tous ses symboles. Il assure sa famille de toute sa solidarité

Le RCD

more recommended stories